Comunicato stampa : BOMBARDIER INC.

02/apr/2009 17.25.57 Hugin Group Contatta l'autore

Questo comunicato è stato pubblicato più di 1 anno fa. Le informazioni su questa pagina potrebbero non essere attendibili.
Se non potete visualizzare questa mail in formato HTML, vi proponiamo di riceverla in formato testo. Per questo, si prega di contattare al (33) 149 27 53 53

 

Alla cortese attenzione della Redazione - Servizio Borsa / Finanza


 BOMBARDIER INC.


Bombardier annuncia risultati finanziari solidi per il quarto trimestre e l'esercizio al 31 gennaio 2009
02/04/2009 17:21:00



Bombardier annuncia risultati finanziari solidi per il quarto trimestre e l'esercizio al 31 gennaio 2009

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 2 aprile2009) - Bombardier Inc. (TSX: BBD.A)(TSX: BBD.B)

(Tutti i valori monetari del presente comunicato sono in dollari americani salvo indicazione contraria.)

- Ricavi consolidati a 19,7 miliardi di dollari , rispetto a 17,5 miliardi di dollari nell'esercizio precedente - EBITDA a 2 miliardi di dollari, rispetto a 1,4 miliardi di dollari ante poste non caratteristiche nell'esercizio precedente - EBIT a 1,4 miliardi di dollari, rispetto a 902 milioni di dollari ante poste non caratteristiche nell'esercizio precedente - Risultato netto a 1 miliardo di dollari, rispetto a 317 milioni di dollari nell'esercizio precedente - EPS diluito pari a 0,56 dollari, rispetto a 0,16 dollari nell'esercizio precedente - Free Cash flow a 342 milioni di dollari rispetto a 2 miliardi di dollari nell'esercizio precedente - Posizione finanziaria solida a 3,5 miliardi - Completata con successo la negoziazione di una linea di credito per 3,75 miliardi di euro - Ordini per 48,2 miliardi di dollari - A seguito del continuo deterioramento della congiuntura economica, riduzione della produzione e degli effettivi di Bombardier Aerospace - Firmati contratti con Deutsche Lufthansa AG e Lease Corporation International per ordini fermi di CSeries

Bombardier a fait état aujourd'hui de solides résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 31 janvier 2009, démontrant une hausse des revenus et de la rentabilité ainsi qu'une robuste situation de trésorerie. Les revenus ont progressé de 13 % pour atteindre 19,7 milliards $. Le bénéfice avant revenus de financement, dépenses de financement et impôts sur les bénéfices (BAII) a atteint 1,4 milliard $, en hausse de 56 % sur les 902 millions $ avant élément spécial l'exercice précédent (1,2 milliard $ avant charge au titre de l'excédent sur les coûts moyens de production l'exercice précédent). La marge BAII a atteint 7,2 %, en regard de 5,2 % avant élément spécial l'exercice précédent (6,7 % avant charge au titre de l'excédent sur les coûts moyens de production). Le bénéfice par action dilué (BPA) a atteint 0,56 $, en regard de 0,16 $ (0,26 $ avant élément spécial) l'exercice précédent. Le bénéfice net a atteint 1 milliard $, contre 317 millions $ l'exercice précédent.

Les flux de trésorerie disponibles (flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, déduction faite des additions nettes aux immobilisations corporelles et aux actifs incorporels) ont totalisé 342 millions $, en regard de 2 milliards $ l'exercice précédent. La situation de trésorerie est demeurée robuste à 3,5 milliards $ au 31 janvier 2009, comparativement à 3,6 milliards $ au 31 janvier 2008. En décembre dernier, en dépit du contexte difficile sur le plan du crédit, une entente pour une facilité de lettres de crédit d'un montant de 3,75 milliards d'euros a été négociée pour Bombardier Transport avec un syndicat d'institutions financières internationales de premier ordre.

Le carnet de commandes au 31 janvier 2009 totalisait 48,2 milliards $, comparativement à 53,6 milliards $ au 31 janvier 2008. La baisse résulte de l'inciden ce sur le carnet de commandes de Bombardier Transport de la dépréciation de devises par rapport au dollar américain.

"Au cours de la dernière année, nous avons plus que réussi à conserver notre rang en dépit de marchés financiers internationaux fortement perturbés et d'une économie mondiale en contraction. En fait, nous avons franchi une étape importante, celle d'atteindre un bénéfice net de 1 milliard $ pour la première fois de notre histoire et notre BPA a plus que doublé pour s'établir à 0,56 $, contre 0,16 $ l'an dernier, a déclaré Pierre Beaudoin, président et chef de la direction, Bombardier Inc.

"Nous avons continué à progresser, Bombardier Aéronautique et Bombardier Transport ayant tous deux enregistré d'excellents rendements financiers pour l'exercice 2009. Notre groupe Aéronautique a enregistré une marge BAII de 9 % pour l'exercice, excédant son objectif de 8 %. Transport s'approche de son objectif de marge de 6 % pour l'exercice 2010, ayant généré un e marge BAII de 6,2 % pour le quatrième trimestre et de 5,3 % pour l'exercice 2009.

"Il ne fait aucun doute que nous traversons une période de turbulences et que notre contexte d'affaires évolue rapidement. Un tel contexte nécessite une exécution prudente, des priorités claires et des actions déterminantes. Toutefois, forts d'un bilan solide, d'un haut niveau de liquidités et d'un carnet de commandes large et diversifié, que ce soit sur le plan des produits ou sur le plan géographique, nous croyons que nous sommes en bonne position pour faire face à ce contexte économique difficile", a ajouté M. Beaudoin.

Bombardier Aéronautique

Les revenus de Bombardier Aéronautique se sont améliorés pour atteindre 10 milliards $, comparativement à 9,7 milliards $ l'exercice précédent, tandis que le BAII a progressé pour s'établir à 896 millions $, en regard de 563 millions $ l'exercice précédent. Cela représente une marge BAII de 9 %, en regard de 5,8 % l'exercice préc édent (8,6 % avant charge au titre de l'excédent sur les coûts moyens de production).

Le carnet de commandes de Bombardier Aéronautique totalisait 23,5 milliards $ au 31 janvier 2009, contre 22,7 milliards $ un an plus tôt. Depuis le 5 février 2009, le nombre de commandes nettes et le nombre de livraisons pour l'exercice clos le 31 janvier 2009 ont été révisés à la baisse. Ainsi, le groupe a enregistré un total de 367 commandes nettes d'avions d'affaires, d'avions commerciaux et d'avions amphibies, en regard de 698 avions l'exercice précédent. Un total de 349 avions ont été livrés, contre 361 l'exercice précédent. Bombardier Aéronautique a maintenu son leadership sur le marché des avions d'affaires, en fonction des revenus, avec 235 livraisons et 251 commandes nettes, pour un ratio de nouvelles commandes sur livraisons de 1,1. Par ailleurs, les commandes nettes d'avions commerciaux ont porté sur 114 appareils, tandis que 110 appareils ont été livrés au cours de l'exer cice, pour un ratio de nouvelles commandes sur livraisons de 1,0.

Bien que Bombardier Aéronautique ait l'offre de produits la plus complète de tous les avionneurs d'affaires, couvrant 95 % du marché total, la demande en avions d'affaires s'est rapidement détériorée au cours du deuxième semestre de l'année civile 2008 et devrait rester faible dans un avenir prévisible. Conséquemment, Bombardier Aéronautique s'attend maintenant à livrer au cours du présent exercice environ 25 % moins d'avions d'affaires que pendant l'exercice 2009, tout en comptant toujours livrer 10 % plus d'avions commerciaux que lors du dernier exercice.

Bombardier Aéronautique revoit à la baisse toutes ses cadences de production de biréacteurs d'affaires et de biréacteurs régionaux et prend des mesures pour relever les défis persistants de l'industrie de l'aviation. Ce rajustement des cadences va entraîner une réduction additionnelle d'environ 10 % des effectifs de Bombardier Aéronautique, so it environ 3 000 employés, touchant ses installations du Canada, des Etats-Unis, du Mexique et d'Irlande du Nord, d'ici la fin de l'année civile 2009. Cette plus récente réduction des effectifs s'additionne aux 1360 mises à pied annoncées le 5 février dernier, alors que Bombardier a ajusté les cadences de production de ses avions Learjet et Challenger. Les indemnités de départ liées à ces réductions d'effectifs devraient totaliser environ 30 millions $.

Bombardier Aéronautique est en bonne position dans les segments de marché des biréacteurs régionaux et des biturbopropulseurs, en raison des avantages économiques de ses produits, d'une vaste clientèle et des bénéfices liés à la communité d'éléments des avions des gammes CRJ et Série Q. Tandis que la cadence de production des biturbopropulseurs Q400 a augmenté, la forte demande pour cet appareil se poursuivant, la cadence de production des biréacteurs CRJ NextGen sera réduite dans la deuxième partie de l'exercice 2010 pour s'ajuster à la baisse du nombre de nouvelles commandes et aux demandes de report de certains clients. L'incidence de cette réduction sur les emplois est reflétée dans les mises à pied susmentionnées.

Le développement des avions de Bombardier lancés récemment, les appareils CRJ1000, Learjet 85 et CSeries, se déroule comme prévu. En mars 2009, deux clients ont signé une entente d'achat pour des avions CSeries : Deutsche Lufthansa AG pour 30 avions CS100, avec des options sur 30 autres appareils CSeries et Lease Corporation International (LCI) pour trois biréacteurs commerciaux CS100 et 17 biréacteurs commerciaux CS300 avec des options sur 20 autres avions CSeries. Le développement de nouveaux produits permettra à Bombardier de réaffecter autant d'employés que possible répondant aux exigences des postes disponibles, réduisant par le fait même le nombre de mises à pied résultant de la réduction des cadences de production.

Bombardier Aéronautique croit que la m arge BAII sera négativement affectée jusqu'à ce que les marchés reviennent à une conjoncture normale, mais réaffirme son engagement à atteindre son objectif de marge BAII de 12 % d'ici l'exercice 2013.

 
Mises à pied (2 avril 2009)  
 
 
Mises à pied (5 fév. 2009) Employés permanents et travailleurs temporaires  
Total  
  Employés horaire          
  Contractuels   Syndiqués   Non syndiqués et gestionnaires   Employés permanents et travailleurs temporaires    
Belfast   665   280   30   300   1 275  
Montréal   10   831   189   710   1 740  
Toronto   --   420   55   --   475  
United States (incl. Wichita)   --   300   170   350   820  
Querétaro   50   --   --   --   50  
Total (approx.)     3 000     1 360   4 360  


Bombardier Transport

Les revenus de Bombardier Transport ont totalisé 9,8 milliards $, une progression de 25 % sur ceux de l'exercice précédent. Le BAII a atteint 515 millions $, en regard de 177 millions $ l'exercice précédent, pour une marge BAII de 5,3 %, contre 2,3 % (BAII avant élément spécial de 339 millions $, ou 4,4 %), l'exercice précédent.

Le groupe a fait état d'un montant élevé de nouvelles commandes totalisant 9,8 milliards $, pour un ratio de nouvelles commandes sur revenus de 1,0 dans le contexte d'une hausse des revenus. Le carnet de commandes s'établissait à 24,7 milliards $ au 31 janvier 2009.

Les produits et services de Bombardier Transport sont le moteur d'une mobilité durable. Le groupe a continué de récolter les bénéfices de son large portefeuille de produits en remportant des contrats dans diverses régions du monde, entre autres, à Singapour, au Canada, en Suède, en Inde, en Allemagne et au Royaume-Uni.

En investissant constamment dans des solutions novatrices, Bombardier Transport offre un portefeuille complet de produits et est à la fine pointe en matière de nouvelle technologie avec, notamment, le lancement des technologies ECO4 pour maximiser le rendement énergétique et les performances totales des trains.

En novembre 2008, Bombardier Transport a inauguré un nouveau site manufacturier de véhicules ferrovia ires de pointe en Inde, le premier de ce pays à être la propriété exclusive d'une entreprise mondiale étrangère.

L'étroite collaboration de Bombardier Transport avec ses principaux clients visant à poursuivre la recherche en plateformes de train flexible et modulaire a conduit à la signature, en janvier 2009, d'un contrat-cadre avec la Deutsche Bahn AG (DB). Ce contrat-cadre, le plus important jamais octroyé par la DB à un seul fournisseur, porte sur 800 voitures à deux niveaux de nouvelle génération, d'une valeur totale d'environ 2,1 milliards $ (1,5 milliard d'euros).

Avec l'équivalent de 2,5 années de revenus en carnet, la récession actuelle devrait avoir une incidence limitée sur Bombardier Transport, les indicateurs fondamentaux de l'industrie demeurant solides. Bombardier Transport réaffirme donc son objectif de porter sa marge BAII à 6 % pour l'exercice 2010.

BOMBARDIER INC.

Faits saillants financiers

(non vérifiés, en millions de do llars américains, sauf les montants par

action qui sont présentés en dollars)
 
 
 
 
 
 
Quatrièmes trimestres  
            terminés les 31 janvier  
      2009       2008  
  BA   BT   Total   BA   BT   Total  
Revenus   2 777 $   2 652 $   5 429 $   2 893 $   2 377 $   5 270 $  
BAIIA   380 $   194 $   574 $   295 $   137 $   432 $  
Amortissement   109   30   139   99   28   127  
BAII   271 $   164 $   435   196 $   109 $   305  
             
Revenus de financement       (47)       (69)  
             
Dépenses de financement       103       161  
BAI       379       213  
             
Charge (recouvrement) d'impôts sur les bénéfices       70       (5)  
Bénéfice net       309 $       218$  
Bénéfice par action:              
             
De base       0,17 $       0,12 $  
Dilué       0,17 $       0,12 $  
             
Flux de trésorerie disponibles sectoriels   (271)$   360 $   89 $   554 $   525 $ & nbsp; 1 079 $  
             
Impôts sur les bénéfices et dépenses nettes de financement       (180)       (155)  
             
Flux de trésorerie disponibles       (91)$       924 $  
 
 
 
 
 
 
Exercices terminés  
            les 31 janvier  
      2009       < font SIZE=1 FACE=Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif> 2008  
  BA   BT   Total   BA   BT   Total  
Revenus   9 965 $   9 756 $   19 721 $   9 713 $   7 793 $   17 506 $  
             
BAIIA avant élément spécial   1 327 $   639 $   1 966 $   966 $   448 $   1 414 $  
Amortissement   431   124   555   403   109   512  
             
BAII avant élément spécial   896 $   515 $   1 411   563 $   339 $  
blog comments powered by Disqus
Comunicati.net è un servizio offerto da Factotum Srl